• Punitions et sanctions : besoin de structure, besoin d’écoute chez le jeune

    Présentation

    Perte d’autorité, inefficience des cadres sanctionnels stricts, faible impact des mesures, les intervenants socio-éducatifs témoignent du difficile équilibre à trouver entre respect du cadre éducatif et impact positif sur le développement de l’enfant et de l’adolescent.
    La présente formation propose de considérer le besoin de structure dans son interaction avec l’ensemble des besoins psychosociaux qui fondent le développement humain ; mais aussi le besoin d’être entendu et écouté. Elle se centre sur la nécessaire globalité de l’acte éducatif, envisagé dans sa complexité. Considéré à partir d’un tel référentiel multiple, le besoin de structure devient alors un concept fondamental autour duquel les «autorités éducatives » se succédant auprès du jeune trouvent sans doute davantage le moyen de s’articuler efficacement.

    Objectifs

    • Amener les participants à prendre en compte la dynamique relationnelle avec les jeunes dans l’acte éducatif
    • Appréhender la notion de dynamique territoriale et de besoins de l’enfant
    • Identifier des critères d’identification/définition de la violence (référentiel commun)
    • Fournir aux participants un panel d’outils variés afin de mieux interagir avec les jeunes, ancrés dans la logique d’écoute de la parole du jeune.

    Contenu

    • La relation éducateur-jeune à travers le regard de la dynamique territoriale ainsi que les relations entre jeunes
    • La notion de sanctions, afin d’amener les intervenants à optimaliser leurs interactions avec les jeunes dans la pratique quotidienne et dans les situations de violence.
    • Les notions de règles, de limites au travers d’une lecture des phénomènes de territorialité humaine, en proposant des techniques éducatives, des dispositifs méthodologiques concrets et des modèles pédagogiques adaptés qui donnent à ces concepts leur nécessaire dimension pratique.
    • Les balises communes sur les critères de violences et la cohérence des sanctions, notamment réparatrices, à mettre en application dans les cas de crises.
    • Les groupes de parole comme outil de gestion de conflits

    Méthodologie

    Séquences vidéo, apports Théoriques et réflexifs. Echanges d’expériences professionnelles des participants.

    Public

    Intervenants du secteur de la prévention, de l’aide et de la protection de la jeunesse et de services collaborant à ce secteur.

    Cette formation est pour l’instant complète mais n’hésitez pas à nous contacter par téléphone pour vous inscrire en liste d’attente

    Formateur : Frédéric HARDY
    Prix : 49 € pour les services pour les services de ce secteur y collaborant.
    Dates et lieu : 2 jours les 15/03 et 21/03/19 de 9h30 à 16h30 à Chapelle-lez-Herlaimont
    CODE : FP 2019/06

    Retournez à la liste des formations